Les spectacles du Théâtre au Château au fil du temps

Il ne faut jurer de rien d’Alfred Musset.

Valentin, âgé de 25 ans, se retrouve face à un dilemme : son oncle refuse de lui prêter, à nouveau, de l’argent, à moins qu’il ne se marie. Mais le mariage est la dernière chose que Valentin souhaite, car selon lui, se marier, c’est prendre le risque d’être trompé. Il décide donc de démontrer cette vérité à son oncle en se rendant « incognito » chez sa promise, Cécile, avec le pari de la séduire en seulement huit jours.

Lire plus »

Le Prénom de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière.

Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Elisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance. En attendant l’arrivée d’Anna, sa jeune épouse, on le presse de questions sur sa future paternité. Quand on lui demande s’ils ont déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la petite assemblée dans le chaos… « Le Prénom » parle de la société avec humour et profondeur. En fins connaisseurs de la complexité des rapports humains, les auteurs ont construit une pièce très actuelle, une comédie grinçante et jubilatoire, pétrie d’humanité.

Lire plus »

Peau de vache de Barillet et Grédy

Tout au long de la seconde moitié du XXe siècle, Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy ont signé ensemble une trentaine de comédies qui ont fait les beaux soirs du théâtre parisien pendant des centaines, voire des milliers de représentations.

Lire plus »

La Grammaire d’Eugène Labiche

Caboussat est en pleine campagne pour être élu présidente du comice agricole. Il passe pour un homme très savant alors qu’il ne l’est pas, il est très mauvais en grammaire, et c’est sa fille qui écrit tous ses papiers. Poitrinas, passionné d’archéologie, arrive. Il propose un poste de correspondant de l’Académie à Caboussat, veut faire des fouilles dans le secteur et vient demander la main de blanche pour son fils.
Mais Poitrinas est très embêté par le défaut de son fils (il ne connait pas la grammaire), mais Caboussat ne comprend pas car il ne voit pas les fautes.
Poitrinas est ravi de ses découvertes dans le jardin, alors que ce qu’il trouve ne sont que les débris de vaisselle que Jean, très maladroit, enfuit dans le jardin pour ne pas que ses maîtres ne le sermonent.
Caboussat s’oppose au mariage car

Lire plus »